R.I.P. Bobby Robinson

par Hugues

En 1946, Bobby Robinson originaire de Caroline du Sud fut le premier noir à être propriétaire d’une boutique sur la 125ème rue à Harlem.

Quelques années après avoir ouvert sa boutique de disques, le lieu servit également de studio d’enregistrement.

Gladys Knight & The Pips mais aussi Grandmaster Flash & The Furious Five ont enregistré à cette adresse.

Robinson a également fondé  le label Fire, une marque sur laquelle on retrouve des classiques tels que « Mojo Hand » de Lightnin’ Hopkins ou « The Sky Is Crying » de Elmore James.

A la fin des années 70, il fonde un des premiers labels de rap Enjoy Records, une marque sur laquelle on retrouve des classiques des Treacherous Three, Doug E. Fresh ou Spoonie G.

Il est décédé le 7 janvier dernier, à l’âge de 93 ans mais ses productions sont toujours là, réparties sur 50 ans de musiques afro-américaine.