Dr John, The Night Tripper «Gris-Gris» ATCO 1968

par Hugues

Image

Avant de devenir un personnage à part entière de la musique sudiste, Dr John a joué de sa guitare sur des enregistrements de Professor Longhair, Art Neville ou Joe Tex.

Son premier album , « Gris Gris », n’est pas celui d’un simple musicien de studio, et il est difficile de classer le disque dans un genre bien défini.

A l’image de la Nouvelle-Orléans, l’ensemble regorge de différents parfums : rhythm’n’blues, jazz et racines créoles.

À la voix envoûtante de Dr John et ses chœurs séduisants, s’ajoutent tantôt percussions, mandoline, flûte, clarinette, saxophone.

Mise en scène de cérémonie Vaudou aux ambiances décontractés, le premier solo de Dr John réussi une savoureuse alchimie.

Le titre «Mama Roux» rappelle certaines des compositions les plus entraînantes de Allen Toussaint, et sur «Jump Sturdy», le style de Cab Calloway rode dans le saloon du docteur.

Ces musiques moites nous interpellent, elles semblent parvenir d’un ovni survolant le fleuve Mississippi, aux commandes de l’engin : Malcom John Rebennack dit Dr John The Night Tripper …

 

Hugues Marly.

Publicités