A Bout Portant

Périmètre de proximité

Sharon Jones & Binky Griptite > This Land Is Your Land (2010)

Sharon Jones, ex-gardienne de prison à Rikers Island, Bed Stuy do or die.

Publicités

Chris Cooper dans « Lone Star » de John Sayles

Chef-d’œuvre, et Bertrand Tavernier a les mots pour le dire > Films américains et films français récents 7 mars 2012

Le titre de Little Willie John que l’on entend dans cet extrait est tout simplement sublime.

Harry Dean Stanton # Cancion Mixteca

« Travis » a quelque chose à faire passer … écoutons le :

R.I.P Donald Dunn

Quand il était encore au lycée, le bassiste Donald « Duck » Dunn a fait parti du groupe les Royal Spades, dans lequel on trouvait également le saxo, Charles « Packy » Axton (le fils de Estelle, le « Ax » de Stax, c’est elle).

Dunn était là pour les débuts du label Stax, quand le label s’appelait encore Satellite.

Par la suite les Royal Spades sont devenus The Mar-Keys, puis il a rejoint Booker T & The Mg’s, remplacent le bassiste Lewis Steinberg après le succès de « Green Onions » au milieu des années 60.

On peut entendre les lignes de basse de Dunn sur « The Memphis Train » de Rufus Thomas, « Respect » de Otis Redding, « Eloise » de William Bell, « Something You Got » de Wilson Pickett, « Blue Suede Shoes » de Albert King (sur l’album en hommage à Elvis Presley) et sur la majorité des enregistrements de Booker T & The Mg’s en tant que groupe instrumental, évidemment.

Ce métronome infatigable du son made in Memphis a rendu l’âme le 13 mai dernier, et en bon fan de r’n’b et de soul sudiste, je me devais d’écrire quelques mots sur ce blog pour lui rendre hommage.

Quelques mots à propos de Ben Gazzara

Sa carrière va de séries tv du début des années 50 à des films indépendants sortis ces dernières années, en passant par Anatomy Of A Murder de Otto Preminger, des films de Cassavetes ou Buffalo 66 de Vincent Gallo.

Ben Gazzara avait un attrait inquiétant, l’auréole de travers, peut-être pas le charisme d’un Newman mais un sourire moins gagnant, plus ambigu que ce genre de star.

Un grand monsieur du cinéma américain.

Tampa Red # Hard Road Blues

Adolescent, James Brown a était cireur de chaussures et il a ramassé le coton dans les champs mais il a aussi appris à jouer de la guitare avec Tampa Red !

Tom Waits # Make It Rain > Live

Since you’re gone
Deep inside it hurts
I’m just another sad guest
On this dark earth

I want to believe
In the mercy of the world again …

Dr John, The Night Tripper «Gris-Gris» ATCO 1968

Image

Avant de devenir un personnage à part entière de la musique sudiste, Dr John a joué de sa guitare sur des enregistrements de Professor Longhair, Art Neville ou Joe Tex.

Son premier album , « Gris Gris », n’est pas celui d’un simple musicien de studio, et il est difficile de classer le disque dans un genre bien défini.

A l’image de la Nouvelle-Orléans, l’ensemble regorge de différents parfums : rhythm’n’blues, jazz et racines créoles.

À la voix envoûtante de Dr John et ses chœurs séduisants, s’ajoutent tantôt percussions, mandoline, flûte, clarinette, saxophone.

Mise en scène de cérémonie Vaudou aux ambiances décontractés, le premier solo de Dr John réussi une savoureuse alchimie.

Le titre «Mama Roux» rappelle certaines des compositions les plus entraînantes de Allen Toussaint, et sur «Jump Sturdy», le style de Cab Calloway rode dans le saloon du docteur.

Ces musiques moites nous interpellent, elles semblent parvenir d’un ovni survolant le fleuve Mississippi, aux commandes de l’engin : Malcom John Rebennack dit Dr John The Night Tripper …

 

Hugues Marly.

Steve Earle # This City > Live KEXP

Times Like Deese > Documentaire Blues & Rap

« Times Like Deese – You can’t keep a man down always  » est un documentaire de deux réalisateurs Allemands, Maarten Schmidt et Thomas Doebelen parcourant les États du Sud des Etats-Unis mais aussi Washington DC, allant à la rencontre de musiciens de blues mais également de rappers.

La volonté du documentaire étant de mettre en évidence les liens entre les musiques blues et rap.

Pour plus d’informations : http://timeslikedeese.com

Merci à Pascal alias Pin’s pour l’info !