A Bout Portant

Périmètre de proximité

Catégorie: Photos

NBC > Gangsta Rap > 1993

Incriminate ourselves on camera ? .. (laughs)

Publicités

Sharon Jones & The DPK > Live > Barcelone > Juillet 2012

Sharon Jones : prêtresse soul, gardienne du (deep) funk. Crédit photo : H.M

Concert intense entre medley funk interminable mais aussi une reprise de haute tenue de Galdys Knight & The Pips.

C’était presque trop court !

James Brown aurait poussé un crie de joie si il avait était là !

Bad meaning good !

Daniel Hastings > Classic Covers

Daniel Hastings est derrière les photos de nombre d’albums rap new-yorkais qui ont marqué l’histoire de cette musique pour toujours.

Il a également shooté Cypress Hill, Boogiemonsters, De La Soul, Jay-Z, Az et bien d’autres.

Bien avant l’air du photoshop, Hastings avec un style bien à lui, redoubler de créativité pour réaliser des photos en alchimie avec l’ambiance sonore de chaque disques.

Quelques exemples ci-dessous :


Le brouillard à Frisco

Barcelone rétine vacances # 2

Barcelone rétine vacances # 1

Phillipe Jusforgues > Collages Numeriques

 

www.philippejusforgues.com

« The Cool World » de Shirley Clarke

Duke passe ses journées à courir après un flingue, enfin d’abord courir après les sous pour se procurer le pétard, symbole de pouvoir, de crainte et donc d’un certain respect qui ferait plus penser à de l’intimidation.

Entre un rêve obsessionnelle et une réalité dur comme l’asphalte.

Faut dire que quand on ballade les enfants pauvres de Harlem pour une excursion organisée dans le beau Manhattan, avec sa grande bibliothèque, Wall Street, ses endroits bien propres et prospères, ça ne leurs donnent pas forcement envie d’aller gagner leurs vies à cirer les chaussures des bourgeois.

Alors Duke court dans tous les sens sur fond de jazz propulsés par l’urgence, encore et toujours l’urgence ou la glandouille.

le jeune acteur Hampton Clanton, « Duke » dans le film

Dizzy Gillespie, Yusef Lateef et les autres musiciens habillent ce film de jazz nerveux, vifs mais aussi de blues cuivrés et solitaires, chaque thèmes accompagnent les différentes scènes avec une grande justesse.

Ici la ville en elle même est plus qu’un décor, c’est un personnage omniprésent, une musique désarticulée.

« The Cool World » c’est des bouts de vies dans un Harlem hallucinant qui ne laisse pas de place au confort, difficile d’y grandir à son rythme, pas le temps, pas assez d’espace.

Pas de place pour la tendresse non plus du coup, si ce n’est le temps de quelques rares interludes magiques.

C’est un film entre cinéma vérité et balai urbain, pas étonnant que sa réalisatrice Shirley Clarke soit issue du milieux de la danse.

La réalisatrice Shirley Clarke

Empty Stages


 

Suite à  une visite dimanche dernier au musée Les Abattoirs à Toulouse, je suis allé rechercher quelques photos de la série « Empty Stages » par Tim Etchells & Hugo Glendinning.

Si vous avez l’occasion de vous rendre dans ce musé cette semaine, n’hésitez pas, cette série de photos propose d’autres images toutes aussi intéressantes et particulières que celles qui se trouvent ci-dessus.

Down Home Music Store


Le label de Blues, Arhoolie, est situé dans un bled du nord de la Californie qui se nomme El Cerrito (John Fogerty et ses potes de CCR viennent de là-bas) à environ 45 minutes au nord-est de San Francisco.

« La vitrine » du label se nomme Down Home Music Store, une grande boutique avec dans  la première grande pièce : Des magazines, des livres, des cd, puis dans la seconde pièce sur la droite, des bacs de vinyles bien remplis : albums et 45t, du rhythm’n’blues et des classiques rock-garage mais aussi quelques disques du label, des belles pièces de jazz, de la musique ethnique des quatre coins du monde, et la liste continue …

Septembre 2009 // H.M ©